#Restezchezvous - Nous continuons à vous livrer │ Livraison Offerte dès 250€ │ Paiement en 3 Fois Sans Frais 

Travaillez toute la Journée Sans Souffrir des Mauvais Impacts de la Sédentarité

LES BIENFAITS DU BUREAU ASSIS DEBOUT

A NOS ORIGINES, LE CORPS HUMAIN N'EST PAS FAIT POUR RESTER ASSIS

A sa naissance, l’être humain est immature dans le monde animal. Il n’est pas autonome, c’est comme s’il était prématuré ; il lui faut en moyenne 15 mois pour se tenir debout, alors que les animaux mettent quelques heures à peine.

Cette immaturité est spécifique à la race humaine, elle est souvent considérée comme le début d’une grande intelligence annonciatrice. Les évolutions de l’humanité témoignent de l’incroyable intelligence de l’être humain qui tend désormais à automatiser beaucoup de choses et remplacer la pénibilité de certaines tâches de travail.

La plupart des métiers exercés aujourd’hui nécessitent l’utilisation d’un bureau pour travailler depuis un ordinateur, écrire, lire ou dessiner. Et donc, on s’assoit.

La digitalisation de ces métiers et des usages a modifié considérablement notre posture. Cela entraîne principalement des troubles musculo-squelettiques dont on ne mesure pas encore les conséquences sur notre évolution.

Mais il existe une chose que l’être humain ne doit pas oublier. S’il a mis autant de temps à se mettre debout, c’est qu’il est fait pour être debout.

Le corps humain n’est donc pas fait pour rester assis.

 

LUTTONS CONTRE LA SÉDENTARITÉ

En 2018 déjà, une étude de l’association Attitude Prévention indiquait que les Français passent en moyenne 7h26 en position assise. La majeure partie de ce temps est étroitement liée aux conditions de travail et plus particulièrement le travail sur ordinateur.

Selon le Pr. François CARRE, cardiologue et médecin du sport au CHU de Rennes, c’est en dépassant la limite de 7 heures passées par jour assis que l’on parle de sédentarité et des risques liés à l’inactivité.

La sédentarité est une situation d'éveil caractérisée par une très faible dépense d’énergie. Parmi les comportements sédentaires les plus fréquents, on compte :

  1. Etre assis au bureau pendant ses heures de travail, tant en espace collectif qu'en télétravail
  2. Les déplacements en véhicule motorisé
  3. Le fait d'être allongé pour lire ou pour regarder la télévision

La sédentarité est donc omniprésente dans le quotidien des Français. On parle désormais de l'ennemi de la santé publique N°1 car elle occasionne jusqu'à 35 maladies chroniques ; l’hypertension artérielle, le diabète de type 2, l’obésité, les dépressions légères à modérées, l’apnée du sommeil, l’asthme, la bronchite chronique, l’insuffisance rénale chronique, les maladies cardiovasculaires, certains cancers, la sclérose en plaques ou encore l'endométriose.

Selon l'Observatoire National de l'Activité Physique et de la Sédentarité, la position assise prolongée a donc des impacts négatifs sur l’ensemble du corps humain comme :

  • APPAREIL DIGESTIF : Troubles digestifs pouvant aller jusqu’au cancer du côlon.
  • ARTICULATIONS : Aggravation des troubles musculo-squelettiques tels que les douleurs lombaires et de l’arthrose.
  • CERVEAU : Baisse de l’activité neuronale et de la production hormonale du fait de la mauvaise oxygénation du cerveau.
  • CŒUR : Perte de la puissance de contraction du cœur. Il y a donc moins de sang qui circule et moins d’oxygène fournie aux muscles et aux organes.
  • MUSCLES : Perte de résistance à l’effort et atrophie de la masse musculaire.
  • PANCRÉAS : Perte d’efficacité de l’insuline produite augmentant le risque de diabète.
  • VAISSEAUX : Risques de varices et d’obstruction en raison de l’affaiblissement de la circulation sanguine. Ce sont des troubles de la circulation sanguine et on parle également d’hypertension artérielle.

Le sujet touche également les enfants qui sont souvent soumis au même mode de vie que leurs parents. Sans une prise de conscience profonde des méfaits liés à la sédentarité, il se pourrait même que les enfants d’aujourd’hui soit la 1ère génération à connaitre une baisse de leur espérance de vie.

C’est un fait avéré, les études scientifiques concluent que la sédentarité est délétère. La mortalité des êtres humains restant assis plus de 6H par jour est 20% plus élevée que celle des ceux qui restent dans cette position 3 h ou moins.

D’ailleurs, certaines études affirment que la sédentarité tue plus d'êtres humains dans le monde que le tabac ou le cancer. Depuis le début des années 2010, le sujet se résume à l’expression « SITTING IS THE NEW SMOKING ».

Le bureau Assis Debout se présente un outil de prévention face à ces méfaits voire un outil thérapeutique non médicamenteux. Son utilisation est une vraie révolution du travailleur.

Ce sujet impacte tout le monde, d’autant plus que les actifs travailleront à l'avenir plus longtemps, les entreprises françaises devraient peu à peu se mettre à redéfinir les conditions de travail, ce qui passe notamment par l’agencement des bureaux.

Pour en savoir plus, découvrez les explications du Pr. François CARRE sur la SÉDENTARITÉ, ENNEMI DE LA SANTE PUBLIQUE N°1 : 
 
 

DÉCOUVREZ NOS BUREAUX ASSIS DEBOUT

 

LE BIEN-ETRE AU TRAVAIL

Le Bien-être au travail fait l’objet d’une définition officielle fournie par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui le considère comme "un état d'esprit caractérisé par une harmonie satisfaisante entre d'un côté les aptitudes, les besoins et les aspirations du travailleur et de l'autre les contraintes et les possibilités du milieu de travail ".

Souvent confondu avec la Santé au travail, il n’en reste pas moins une composante essentielle pour le maintien des enjeux des ressources humaines (motivation des salariés, baisse du taux d’absentéisme, recrutement et fidélisation des talents). Avec l’arrivée sur le marché des nouvelles générations, les modes de travail cohabitent et diffèrent selon qu’il s’agit des Générations X, Y ou Z.

C’est notamment grâce à ACTINEO, l’Observatoire de la Qualité de vie au bureau, que nous tendons de décrypter et anticiper l’évolution des modes de travail, en démontrant l’impact de l’aménagement des espaces de bureau sur la performance des salariés et sur leur bien-être.

Selon justement le dernier baromètre ACTINEO de 2019 qui s’interroge sur ce que pensent les Français de leur qualité de vie au bureau, il existe un malaise dans les bureaux souvent par le stress (46% se sentent stressés), la perte de sens (42% pensent que leur travail manque de sens), et risques d’absentéisme (32% ressentent le besoin de s’arrêter alors qu’ils ne sont pas malades).

Le manque de bien-être au travail a des impacts donc sur le taux d’absentéisme, que les Ressources Humaines tendent de diminuer, et sur la motivation des salariés. L’une des solutions qui peut s’offrir est d’améliorer l’espace de travail.

Les frontières entre le monde du travail et la sphère privée commencent à se dessiner autrement. Lorsque les premiers ordinateurs professionnels arrivent dans les foyers, nous sommes au début des années 80. L’entreprise permet alors de faire découvrir une technologie puissante, tout du moins là l’époque. Les ordinateurs personnels ou domestiques n’avaient en effet pas de telles performances.

A ce jour, l’ordre des choses s’est inversé. Aujourd’hui, les gens ont souvent des machines plus puissantes que celles que les employeurs offrent. Cet état de fait entraîne une exigence plus accrue de la part des salariés. Le monde personnel influence désormais les entreprises et apporte plus de modernité.

Cette tendance s’accélère depuis quelques années ; elle entraîne des changements notamment dans les espaces de travail. Plus ouverts, plus « cocooning », on trouve des espaces de détente qui ressemblent à des salons (canapés, tables basses, plantes vertes, tableaux…). 

Il y a une prise de conscience qui progresse, à savoir le lien entre l’espace de travail et la santé

 

DÉCOUVREZ NOS BUREAUX ASSIS DEBOUT