1ère Marque Française
Livraison Offerte dès 100€
Paiement en 3 Fois Sans Frais
30 Jours d'Essai avec Retours Gratuits !

Haro sur les hémorroïdes !

Haro sur les hémorroïdes !

En voilà un sujet qui pourra vous paraître surprenant sur le site d’un concepteur de bureaux Assis Debout. Et pourtant ! Comme vous le savez si vous lisez régulièrement notre blog, la démarche qui a abouti à la création de ces bureaux ergonomiques est en grande partie une démarche de santé. Car les bureaux traditionnels qui incitent à conserver une position assise pour travailler sont les vecteurs de multiples pathologies. Nous vous avons déjà parlé à plusieurs reprises de troubles musculosquelettiques : les fameux TMS sont en effet souvent la conséquence directe du travail en position assise prolongée.
Mais outre les lombalgies, cervicalgies et problèmes d’articulations du coude, la posture de travail assise face à un ordinateur peut aussi entraîner un mal souvent tu, car entouré de tabous : les hémorroïdes ou plus précisément, crises hémorroïdaires !
Il est rare en effet d’entendre des collègues se plaindre ouvertement de leurs problèmes d’hémorroïdes, alors qu’il s’agit d’une pathologie répandue, surtout passée la barre des 40 ans. On estime en effet qu’un adulte sur 2 de plus de 50 ans a déjà connu une crise hémorroïdaire. De nombreux facteurs peuvent être vecteurs de crises : une mauvaise alimentation, une hérédité défavorable, le port fréquent de charges lourdes mais aussi une sédentarité excessive ! La position assise prolongée dans le cadre professionnel se révèle ainsi l’un des facteurs qui peut entraîner la survenue d’hémorroïdes douloureuses. Des causes aux solutions possibles, AUM WORLD, expert français du bureau Assis Debout vous explique comment vous débarrasser ou limiter l’impact de vos crises d’hémorroïdes.

 

Pourquoi la position assise entraîne-t-elle le développement d’hémorroïdes ?

L’apparition de crises hémorroïdaires se rattache le plus souvent le fait de problèmes de transit. En effet, la constipation est l’un des motifs majeurs de la survenue des crises hémorroïdaires. Mais si l’alimentation est souvent en cause, le fait de rester en position assise prolongée contribue à accentuer le problème.
Pourquoi ? Parce que la position assise provoque une pression constante au niveau de la zone anale, qui peut conduire à la dilatation des vaisseaux et ainsi favoriser l’apparition de crises hémorroïdaire, internes ou externes.

 

Les hémorroïdes : on en a tous !

Eh oui, c’est un abus de langage qui conduit à penser que les hémorroïdes désignent une pathologie. Car dans les faits, nous avons tous des hémorroïdes. Ce terme désigne un réseau de vaisseaux veineux situés dans la zone anale. Lorsqu’il est inflammé, on parle alors de maladie ou crise hémorroïdaire. C’est cette terminologie qui devrait ainsi prévaloir.

 

 

Les symptômes classiques de la crise d’hémorroïde

En période de crise, les symptômes les plus courants sont des sensations de brûlures, de pesanteur, de démangeaisons, mais aussi des saignements et des douleurs lors des selles. Quant à la position assise, elle est mal supportée car douloureuse. En général, les douleurs d’hémorroïdes durent entre 2 et 4 jours et ne nécessitent pas d’arrêt de travail. Il convient de boire en quantité et de manger beaucoup de fruits et légumes pour que la crise passe au plus vite.

Des anti-inflammatoires et des gels anti-douleurs permettent aussi de mieux supporter ces phases délicates. En cas de saignements, il est toutefois recommandé de consulter un médecin, et ce d’autant plus, si les crises s’installent de manière chronique.

 

Idée reçue : tout saignement anal est synonyme d’hémorroïdes. C’est faux !

Attention aux mauvais auto-diagnostics ! Il est fréquent de penser que le sang des selles provient de problèmes hémorroïdaires, or ce n’est pas toujours le cas. Ce type de symptôme requiert la consultation d’un spécialiste, surtout s’il perdure plusieurs jours. Il convient en effet d’écarter d’autres types de pathologies : fissure, ulcération, maladie inflammatoire du côlon ou du rectum.

 

Bouger pour diminuer les crises hémorroïdaires

C’est une des recommandations phares pour les personnes sujettes aux hémorroïdes. Certes, il convient de manger plus de fibres, moins de gras et d’épicé, d’éviter alcool et café (très irritants), mais il vous faut aussi abandonner la sédentarité !
En pratiquant une activité physique, douce de préférence, vous verrez que vos crises d’hémorroïdes auront tendance à naturellement régresser, grâce à cette hygiène de vie plus saine. Aussi bien pour votre silhouette que pour votre santé, bouger ne peut que faire du bien.

 

Equitation et Vélo : deux sports déconseillés en cas d’hémorroïdes

Si l’activité sportive est recommandée lorsqu’on souffre de maladies hémorroïdaires, il faut toutefois excepter deux disciplines. L’équitation et le vélo non seulement n’allègent pas les symptômes, mais peuvent les provoquer ! Et cela se comprend aisément. Ces deux sports impliquent en effet une compression constante du plancher pelvien et donc de la zone anale et rectale.
A l’inverse, la marche, la natation, l’aquagym et le yoga sont des options à privilégier !

 

L’activité physique, c’est bien, mais vous allez peut-être rétorquer que votre problème se situe dans votre quotidien professionnel. Si vous nous dites que vous passez au moins 8h par jour assis.e à votre bureau, sachez que là non plus, il n’y a pas de fatalité…

 

Le mobilier de bureau qui permet de limiter les crises hémorroïdaires

Le mouvement au bureau, c’est possible : le bureau Assis Debout pourrait ainsi changer votre vie ! En permettant d’alterner très simplement les positions assise et debout au bureau grâce à une simple console de commande sur les versions électriques, ces bureaux ergonomiques placent le mouvement au cœur de votre routine professionnelle.
Finies les longues journées où vous êtes vissé.e à votre chaise de bureau, sans même parfois en décoller pour manger. Avec le bureau à hauteur réglable, vous choisissez de vous lever quand bon vous semble. Pour amplifier encore le mouvement, vous pouvez même recourir à un tapis de marche anti-fatigue qui vous incitera à bouger encore plus.

 

Le saviez-vous ? Votre bureau Assis Debout peut aussi booster votre productivité et votre créativité

Tous ceux qui l’ont expérimenté vous le diront. Souffrir d’hémorroïdes au travail, c’est indubitablement perdre en efficacité et en performance. Les douleurs ressenties ont tendance naturellement à monopoliser l’attention. De plus, la fatigue qu’elles provoquent empêche de se sentir suffisamment bien pour élaborer des tâches plus ou moins complexes.
Non seulement votre bureau Assis Debout vous permettra d’enclencher le mouvement dont votre organisme a besoin pour estomper les crises hémorroïdaires, mais il aura bien d’autres vertus. En effet, les études prouvent que ce mobilier de bureau ergonomique favorise la concentration et la créativité. Santé physique et succès professionnel sont au rendez-vous !

 

 

Grossesse et hémorroïdes

Si les crises hémorroïdaires sont les plus fréquentes dans la tranche d’âge 40-65 ans, il existe cependant une condition spécifique qui les favorise aussi : la grossesse ! Les changements physiologiques entraînés par la place importante prise par le bébé dans le bassin, ainsi que les changements hormonaux, conduisent d’une part à comprimer fortement les vaisseaux situés dans la zone pelvienne (et donc anale), et d’autre part à accentuer la constipation…. Bref, le terrain est « idéal » pour les crises hémorroïdaires, et ce, surtout durant le dernier trimestre.
Pour les femmes enceintes, la prise en charge des hémorroïdes reposera principalement sur des traitements par voie locale, en général des pommades ou mousses qui ne comportent pas de risques pour le bébé car non absorbés par l’organisme. L’homéopathie, les bains de siège ou encore l’huile d’olive peuvent constituer des remèdes naturels intéressants.

 

Banaliser les hémorroïdes pour mieux les prendre en charge

Comme c’est le cas pour toutes les maladies ou pathologies considérées comme « honteuses », les crises hémorroïdaires gagneraient à être plus partagées ! C’est uniquement en en parlant et en consultant les spécialistes appropriés que des solutions pourront être trouvées. N’hésitez pas à en parler à votre médecin, qui le cas échéant vous proposera un rendez-vous chez un proctologue ou un gastro-entérologue.
Si des crises d’hémorroïde surviennent de manière régulière et gênent votre activité professionnelle, pensez aussi à en parler à votre médecin du travail.
Selon la gravité de votre crise, vous pourrez vous voir proposer des remèdes médicamenteux, voire une intervention chirurgicale. Mais gardez en ligne de mire le fait que pour la plupart des maladies hémorroïdaires, une hygiène de vie adaptée permettra de circonscrire le problème !

 

 AUM WORLD®, Le Bureau En Mouvement.

 

Sources : 

Améli : "Hémorroïdes : définition, facteurs favorisants et symptômes". 18/03/2022 

Vidal : "Les causes des hémorroïdes" 18/03/2021

Vidal : "Les hémorroïdes au cours de la grossesse" 11/10/2021

Le Journal des Femmes - Santé : "Les traitements efficaces et rapides en cas d'hémorroïdes" 01/07/2019


0 commentaire
Laisser un commentaire
RESTEZ INFORMÉ

Conseils, actus, offres, nouveautés : rejoignez l'aventure.