Lutte contre la sédentarité : comment concilier le travail au bureau et les petites activités ?

AUM WORLD_Lutte contre la sédentarité : comment concilier le travail au bureau et les petites activités ?

Alors que Paris s’apprête à accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, les professionnels de santé tentent de remettre le sport dans les habitudes et les cœurs des français. Il faut dire que le divorce entre les activités physiques et les français est bien consommé. Avec 5h à 8h passées assis chaque jour, le « gros » mot est lancé : les français ont effectivement un mode de vie de plus en plus sédentaire.
Une mauvaise habitude qui pourrait, demain, causer de nombreux troubles : diabète, surpoids, problèmes vasculaires. Pis encore, cette mauvaise habitude transposée aux plus jeunes pourrait causer le décès prématuré des générations à venir.
Certes, le constat est alarmant. Mais comment lutter contre la sédentarité quand son environnement de travail impose, in fine, de rester sagement à son bureau toute la journée ?


Les effets néfastes de la sédentarité sur la santé

Les Français bougent-ils assez ?

La Haute Autorité de Santé définit la sédentarité comme “une situation d’éveil caractérisée par une dépense énergétique faible en position assise ou allongée”. Comprenez ici que l’on reste assis trop longtemps, et que nos apports énergétiques sont bien trop élevés au regard de notre (très) faible activité.
Les premières victimes de la sédentarité ? Les travailleurs de bureau, contraints à passer plus de 5 heures devant leurs écrans dans des open spaces ou des bureaux individuels, sans nulle autre activité. Mais le problème s’étend bien au-delà de la sphère professionnelle. Transports en commun, repas, divertissements : l’essentiel de nos activités s’effectue dans la même position : assis, les yeux rivés sur un écran.
Le problème est tel que l’ANSES estime qu’aujourd’hui, seuls 5% des français ont une activité physique régulière suffisante.


La sédentarité, un enjeu de santé publique

Faut-il pour autant blâmer les travailleurs de leur manque d’activité ? Évidemment, non. Si les employeurs sont de plus en plus conscients de leur rôle et de leur responsabilité dans le maintien du bien-être de leurs collaborateurs, il reste un petit bout de chemin à faire.
En effet, 54% des travailleurs estiment que leurs employeurs n’ont pas assez conscience de l’importance du mobilier ergonomique en entreprise. Pour la satisfaction au travail et la productivité, on repassera donc.
Une fois le constat posé, une question subsiste toutefois : quels sont les véritables risques de la sédentarité ? La liste est malheureusement longue et alarmante : un surpoids, des troubles musculosquelettiques (TMS), du diabète de type 2, des problèmes cardiovasculaires, etc. La liste est longue et s’étend même aux troubles mentaux (stress, anxiété).
Si les effets néfastes de la sédentarité ne sont plus à démontrer, les chercheurs s’interrogent désormais sur les liens entre sédentarité et mort précoce. D’après eux, le fait de rester assis entre 8h et 11h par jour réduirait drastiquement l’espérance de vie.


Comment concilier vie de bureau et reprise d’activités physiques ?

Apprendre à (re)devenir actif

Passer de la sédentarité à un mode de vie plus actif ne se fera évidemment pas en un claquement de doigts. L’objectif est d’y aller progressivement, en proposant des solutions concrètes et réalisables.
La première chose à faire est de tenir un carnet de bord, sur quelques jours ou une semaine, où l'on notera soigneusement les périodes actives et, a contrario, les heures passées assises à son poste de travail. L’objectif ? Prendre conscience du problème, mettre un chiffre sur une situation réelle que l’on subit sans toutefois en avoir conscience.
Reste ensuite à passer à l’action, étape par étape. Pour cela, il faut identifier les moments de la journée où l’on peut se lever et bouger. Lors des appels téléphoniques, par exemple, où durant la pause déjeuner. L’organisation d’un nouvel espace de travail est également crucial pour redevenir acteur de ses journées. Par exemple, placer l'imprimante ou la poubelle un peu plus loin de notre bureau nous obligera à nous déplacer régulièrement.
L’objectif à long terme est bien évidemment de reprendre doucement mais sûrement une vraie activité physique. On peut, par exemple, faire tout ou une partie de notre trajet de travail à pied ou à vélo. Même de petites modifications peuvent avoir un grand impact sur notre niveau d'activité.


Adapter son espace de travail avec du mobilier ergonomique

Avec la crise de la Covid 19 et l’explosion du télétravail ou du remote office, de nombreux professionnels ont enfin pris conscience de l’importance de l’ergonomie. Mais attention : un espace de travail ergonomique ne fait pas “que” s’adapter à la morphologie de celui qui l’utilise. Non, c’est bien plus que cela : un espace ergonomique invite au mouvement et au dynamisme.


Casser la routine grâce au bureau Assis Debout

Le bureau Assis Debout est un mobilier de plus en plus populaire pour ceux qui souhaitent lutter contre les effets néfastes de la sédentarité. Ce type de bureau permet de varier les positions de travail tout au long de la journée, en passant d’une position assise à debout. Cela permet de réduire la pression sur la colonne vertébrale et améliore la circulation sanguine.
L'utilisation d'un bureau Assis Debout encourage également les mouvements et les étirements, ce qui peut réduire les tensions musculaires et éviter ainsi la survenue de TMS. Le fait de se mettre debout favorise le retour veineux et permet d’augmenter sa part de dépense énergétique.
Mieux, le fait de se lever régulièrement permet de garder un meilleur niveau d’énergie. Et ça, c’est bon pour la productivité et la créativité !


Rester actif grâce aux sièges ballons ergonomiques

Les sièges ballons ergonomiques sont une autre option intéressante pour améliorer la posture et faire travailler la ceinture abdominale. Assis sur un ballon ergonomique, on engage constamment les muscles du tronc pour maintenir l'équilibre, ce qui renforce les muscles abdominaux et dorsaux. Cette activation musculaire continue contribue à une meilleure posture et peut réduire les douleurs lombaires.
Les sièges ballons encouragent également les micro-mouvements et les ajustements de position, aidant ainsi à éviter la raideur et l'inconfort associés à une position assise prolongée sur une chaise traditionnelle. De plus, ils peuvent rendre l'environnement de travail plus dynamique et ludique, ce qui peut avoir un effet positif sur la motivation et la concentration.


La sédentarité est très certainement le mal du siècle, qui affecte aujourd’hui de trop nombreux travailleurs. Mais changer des habitudes de travail, parfois prises durant des années, ne se fait pas du jour au lendemain. Et si la motivation personnelle peut faire des miracles, il ne faut pas non plus oublier l’importance de l’environnement de travail, et plus particulièrement l’ergonomie de ce dernier.

AUM WORLD®, Le Bureau En Mouvement.


VOUS AIMEREZ AUSSI... Voir toutes

Pourquoi s’équiper d’une chaise de gaming ?

Pourquoi s’équiper d’une chaise de gaming ?

Tout comme les sportifs ont besoin d’un équipement adéquat pour performer et éviter les blessures, les gamers doivent également veiller à leur set-up. Le point d’orgue de tout bon...
Lire l'article
Lutte contre la sédentarité : comment concilier le travail au bureau et les petites activités ?

Lutte contre la sédentarité : comment concilier le travail au bureau et les petites activités ?

Les Français passent en moyenne entre 5h et 8h assis, chaque jour. Un mode de vie sédentaire qui n'est pas sans conséquence : surpoids, diabète de type 2,...
Lire l'article
AUM WORLD participe à l'OM SUMMIT !

AUM WORLD participe à l'OM SUMMIT !

AUM WORLD participera à la 8ème édition de l'OM SUMMIT le 04 juin 2024. Notre objectif ? Parler de Qualité de Vie au Travail avec ceux qui sont...
Lire l'article